Un VTC écologique à Lille

Le système de transport européen a été un énorme succès, reliant les personnes à travers le continent et réduisant les temps de trajet. Notre mobilité s’est accrue, tout comme l’empreinte carbone de nos activités de transport. Les transports représentent actuellement un quart des émissions de gaz à effet de serre de l’UE et ce chiffre continue d’augmenter avec la croissance de la demande. Le “Green Deal” européen vise une réduction de 90 % de ces émissions d’ici à 2050. Passer à des transports plus durables signifie donner la priorité aux utilisateurs et leur offrir des alternatives plus abordables, plus accessibles, plus saines et plus propres.

Un mode de transport propre

L’un des principaux objectifs est de stimuler considérablement l’adoption de véhicules propres et de carburants de substitution. D’ici 2025, environ un million de stations publiques de recharge et de ravitaillement seront nécessaires pour les 13 millions de véhicules à émissions nulles ou faibles attendus sur les routes européennes. La Commission soutient et finance le déploiement de points de recharge et de ravitaillement là où des lacunes persistantes existent, notamment pour les déplacements sur de longues distances et les zones moins densément peuplées.

Pour atteindre les objectifs climatiques ambitieux, il faut aussi passer à des modes de transport plus durables, comme votre VTC écologique à Lille. Pour ce faire, la capacité de ces deux modes devra être à la fois étendue et mieux gérée.

La mobilité verte, qui est l’un des quatre objectifs mondiaux encadrant la mobilité durable dans le rapport mondial sur la mobilité (GMR), vise à réduire la pollution atmosphérique et sonore due aux transports et à lutter contre le changement climatique dans le secteur des transports par l’atténuation et l’adaptation.

Ainsi se développe les VTC Ecologiques un peu partout en France comme c’est le cas à Lille avec notamment la marque eThics Mobility qui opère via des véhicules Tesla.